STADE BETHUNOIS FOOTBALL CLUB : site officiel du club de foot de BETHUNE - footeo

LA REVUE DE PRESSE DU JOUR...

6 septembre 2011 - 07:06

La revue de presse du mardi 6 septembre qui revient sur la belle victoire de la première

 

Béthune lance véritablement sa saison à Lesquin en l'emportant 2-1 (édition de béthune)

mardi 06.09.2011, 05:07 - La Voix des Sports

Béthune a montré un visage plus agressif dimanche après-midi à Lesquin.

Béthune a montré un visage plus agressif dimanche après-midi à Lesquin.

|  • FOOTBALL DIVISION HONNEUR |

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour le Stade béthunois. Et c'est tant

mieux. À Lesquin, dimanche après-midi, les hommes de Romain Boulert ont montré un visage plus agressif, plus déterminé et aussi plus efficace. Surtout en première période, et cela dès les premières minutes.

Pour ce deuxième déplacement consécutif, Romain Boulert avait changé la configuration de son équipe. Demaret faisait son apparition dans l'entrejeu. Loyer prenait la place de Roose sur le flanc droit, qui montait lui d'un cran. Quant à Gruel, il prenait place au côté de Fauvet, palliant ainsi la suspension du capitaine Laloyer.

Le collectif béthunois s'est très mis en action, avec pour objectif d'asphyxier son adversaire. Rapidement, les Béthunois s'approchaient du but de Vandenbossche, et sur un centre tendu de Roose, Robail, l'ex-Lesquinois, ouvrait la marque (0-1, 4e). L'équipe béthunoise continuait son abattage et profitait d'une offrande du portier local pour obtenir un penalty que Blanquart s'empressait de transformer (0-2, 37e). En seconde période, l'arrière-garde béthunoise annihilait toutes les offensives adverses. Lesquin devait s'en remettre au coup de pied arrêté pour tromper Bourdeauducq.

Satisfait du réveil de ses hommes, Romain Boulert ramenait néanmoins ce succès à ce qu'il représente sur le plan arithmétique. Il sait que c'est un peu plus que les quatre points qui tombent dans l'escarcelle. En effet, c'est surtout une bonne dose de confiance qui est venue gonfler le moral des troupes.

Les supporters pourront s'en rendre compte samedi à 18 h au stade municipal avec la venue de Cambrai. • MATTHIEU MEURILLON (CLP)

Lesquin — Béthune : 1-2 (0-2). Buts : Liéval (90e) pour Lesquin Robail (4e), Blanquart (37e, sp).

 

 

 

 

Béthune refait surface à Lesquin (édition de béthune)

À Lesquin, les Béthunois ont montré un visage radicalement différent de celui affiché à Hazebrouck, le week-end dernier. Photo archives W.K.À Lesquin, les Béthunois ont montré un visage radicalement différent de celui affiché à Hazebrouck, le week-end dernier. Photo archives W.K.

En s'imposant 1-2 à Lesquin, les Béthunois se sont rassurés après leur déconvenue hazebrouckoise. Tactiquement très en place, les Artésiens ont montré qu'ils avaient le niveau pour évoluer en DH.



WILLY KRAWCZYK > correspondant
Les Béthunois (9e, 5 points) ont parfaitement maîtrisé leur sujet, dimanche sur la pelouse de Lesquin (10e, 3 points) en s'imposant (1-2).
Dès la 5e minute, Robail, sur un centre de Roose, ouvrait la marque (0-1, 5e). Avant la pause, Blanquart doublait la mise sur penalty (0-2, 37e). « Cela nous a fait beaucoup de bien de marquer dès l'entame de match, constatait l'entraîneur du SBFC. On a ensuite joué un peu plus libérés. On a mis la pression sur notre adversaire. Le second but, sur une bévue de leur gardien, leur a brisé les jambes ».


Ces quatre points obtenus à l'extérieur face à un ancien pensionnaire de CFA2 rassure les Artésiens, auteurs d'un match problématique à Hazebrouck (défaite 4-0), le week-end précédent. « C'est bien de rebondir une semaine après une défaite laborieuse. Les joueurs ont prouvé face à Lesquin qu'ils avaient le niveau de la division. On a empêché notre adversaire de jouer et on n'a jamais été mis en danger. Sur le plan tactique, on a réalisé un gros match. Cette fois les consignes ont été respectées et les joueurs ont montré beaucoup d'envie. Ils avaient à coeur de refaire surface après leur mauvaise prestation à Hazebrouck. C'est bien qu'ils aient réagi de la sorte. Cela prouve qu'ils sont bien dans leur tête et qu'ils restent concentrés sur leur mission ».
« Continuer à travailler » En toute fin de rencontre, les Lesquinois réduisaient le score sur coup de pied arrêté (1-2, 90e). Mais la rencontre était déjà pliée.
« Il faut continuer à travailler, reprenait Romain Boulert. Chaque match sera un combat. Samedi, on reçoit Cambrai, une formation ambitieuse qui reste sur une défaite à Saint-Amand. On s'attend à une rencontre particulièrement compliquée ».w Lesquin -Béthune : 1-2 (0-2).

 

 

 

Lesquin s'est fait surprendre (édition lille-métropole)

   
Les Lesquinois ont buté sur des Béthunois avides de revanche après leur lourde défaite à Hazebrouck.Photo S.H.Les Lesquinois ont buté sur des Béthunois avides de revanche après leur lourde défaite à Hazebrouck.Photo S.H.

Après avoir concédé le match nul face à Maubeuge (0-0) lors de la première journée, Lesquin concède sa première défaite sur ses terres face à Béthune (1-2). Les débuts du nouveau Lesquin sont difficiles.



STÉPHANE HELBECQUE > correspondant
En division d'honneur, il n'y a pas de match facile. Lesquin commence à s'en rendre compte. Face à Maubeuge, les occasions s'étaient accumulées sans que les coéquipiers d'Augusto Empoke ne parviennent à trouver la faille. Cette fois, les « Vert et Noir » se sont fait surprendre, encaissant un but d'entrée (0-1, 5e) puis un second juste avant la pause (0-2, 37e). Et comme l'attaque lesquinoise était aux abonnés absents, la défaite a été au rendez-vous, même si les locaux ont ouvert leur compteur but en championnat (1-2).
« Un match ne ressemble jamais à un autre », constatait fataliste Stéphan Quagebeur, le coach local, plutôt philosophe. Romain Boulert, son vis-à-vis de l'autre bord, ne pouvait qu'approuver. Il avait fait la fête lors d'un mariage samedi, il a pu récidiver ce dimanche. Surprenant surtout quand on se rappelle que Béthune en avait pris quatre à Hazebrouck la dernière semaine (défaite 4-0). « Je les avais sentis touchés dans la semaine, on avait été loin de notre niveau à Hazebrouck tandis que, sur ce match, je les ai trouvés dedans d'entrée », constatait le coach visiteur. Et puis il y a eu ce but marqué rapidement, ça aide !


Léival sauve l'honneur Béthune entre ainsi de suite dans le match. Les visiteurs ne vont pas être longs à trouver la faille. Roose détale côté droit, met dans le vent Empoke et centre. Blondel laisse passer tout comme Liéval qui ne peut se saisir du ballon. Thomas Robail, un ancien de Lesquin, est tout seul au second poteau pour ouvrir le score (0-1, 5e). Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir la première (et quasiment) seule occasion de Lesquin du match. Letienne déborde côté droit, trouve Errami au second poteau. Trop altruiste, le jeune senior (il était encore U19 la saison dernière) donne à El Araasi dans la surface au lieu de frapper. Le portier béthunois stoppe le ballon dans les pieds de l'attaquant (36e).
Hélas, dans la minute, coup de théâtre... Wiart donne en retrait à son gardien Vandenbossche. Le portier tergiverse au lieu de dégager. Roose se précipite et pousse le ballon derrière la ligne avant de tomber à la lutte avec le portier local. « Je croyais voir Vincent Planté en coupe de La ligue lors de Guingamp-Lorient », souffle Stéphan Quagebeur. L'arbitre siffle. On croit au hors jeu car le but a bien été marqué. Erreur, l'arbitre accorde un penalty aux visiteurs sans donner la moindre sanction administrative à Vandenbossche. Étonnant ! Blanquart transforme la sentence pour le but du break (0-2, 37e). L'avantage est mérité tant Lesquin s'est peu montré.

En seconde période, devant la léthargie de ses attaquants, Stéphan Quagebeur fait passer Liéval, son défenseur axial, devant, après l'heure de jeu. Et c'est lui qui réduira le score de la tête sur corner à l'ultime minute (1-2, 90e). « Offensivement, on a été inexistant. » Constat amer d'un coach qui cherche la meilleure formule pour son équipe. Physiquement, l'équipe a bien fini. Elle semble en forme de ce côté, à l'image de Philippe Mercier, son préparateur physique, auteur d'un bon temps (1h46) lors du semi-marathon de Lille. Mais lui n'était pas sur le terrain.w Lesquin - Béthune : 1-2.

Commentaires

PARTENAIRES

PARTENAIRES SBFC MAILLOTS PANNEAU

TOUS ENSEMBLE ET FIERS DE NOTRE CLUB

AGENDA DU WEEK-END

Agenda du week end SMSBOX

Agenda du week-end cliquez ici