RETOUR SUR LE MATCH NUL DE LA PREMIERE FACE A CAMBRAI DANS LA PRESSE

11 septembre 2011 - 09:17

Article de presse du dimanche 11 septembre

 

Le Stade béthunois n'a pas été payé de ses efforts contre Cambrai (0-0) (édition de béthune)

dimanche 11.09.2011, 05:07 - La Voix des Sports

Le Stade béthunois a essayé contre Cambrai... En vain.

Le Stade béthunois a essayé contre Cambrai... En vain.

|  • FOOTBALLDIVISION HONNEUR |

En récoltant deux points pour son premier match à domicile, le promu béthunois

continue son apprentissage dans l'élite régionale. Il a surtout renvoyé l'image d'une équipe solidaire, capable de s'adapter aux exigences de la DH.

Les trois cent spectateurs présents au stade municipal auront dû attendre le quart d'heure de jeu et une tête de Detrait sur la transversale de Bourdeauducq pour voir surgir les premières offensives béthunoises. Et comme à Lesquin une semaine plus tôt, Roose fut le premier Béthunois à se mettre en évidence.

Malheureusement, sa frappe trouvait le poteau de Murgia (16e).

Sous une chaleur accablante, les hommes de Romain Boulert se montraient particulièrement actifs dans la conquête du ballon et obligeaient leurs adversaires à chercher systématiquement l'imposant Palisse. Et comme de leur côté les Béthunois ne cédaient jamais à la panique, on ne voyait qu'un coup de pied arrêté pour débloquer la situation.

En lançant Harbit puis Blondel dans la mêlée après la pause, Romain Boulert ne faisait pas mystère de ses intentions. Il y avait la place pour forcer la victoire.

Malgré les tentatives de Robail (54e, 55e) et de Blanquart (56e), le Stade béthunois ne parvenait pas à faire sauter le verrou cambrésien et passait même à côté d'une cruelle désillusion lorsque la frappe de Palisse, à l'heure de jeu, heurtait l'équerre d'un Bourdeauducq qui pouvait serrer les poings au coup de sifflet final. Avec ce match nul, l'équipe dirigée par Romain Boulert porte à onze mois sa série d'invincibilité au stade municipal. « C'est un bon nul, confie le coach béthunois. Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. On n'a pas réussi à emballer la partie, en partie à cause de la chaleur. Malgré tout, les gars sont à féliciter pour leur production et leur état d'esprit. » • MATTHIEU MEURILLON (CLP)

BÉTHUNE - CAMBRAI : 0-0.

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL