LE MATCH DE COUPE DE FRANCE VU PAR LA PRESSE...

18 septembre 2011 - 08:59

Articles voix du nord et nord éclair du dimanche 18 septembre qui reviennent sur le match de coupe de france opposant nos séniors à leers...

Le Stade béthunois méfiant avant son déplacement à Leers

dimanche 18.09.2011, 05:06 La Voix des Sports

Béthune se méfiera de Leers jouant à un niveau inférieur.

Béthune se méfiera de Leers jouant à un niveau inférieur.

Après un début de championnat prometteur, le Stade béthunois ouvr

e aujourd'hui la page Coupe de France, avec un déplacement à Leers,pensionnaire de Promotion de ligue.

Sur le papier, ce troisième tour constitue un bon tirage. « C'est un bon tirage si la qualification est au bout, nuance Romain Boulert, le coach béthunois. L'équipe de niveau inférieur est toujours extrêmement motivée, elle a l'occasion de créer la surprise. » Les Béthunois, ayant su rebondir après la claque initiale reçue à Hazebrouck, voyageront cependant avec des acquis. « Contre Cambrai, on s'est montré solide défensivement. Mais on pêche toujours dans le contenu et l'animation offensive. Je vais certainement profiter de ce tour de coupe pour faire évoluer notre système de jeu. » Le manque de poids en attaque, en l'absence de Diarra, pourrait en effet pousser Romain Boulert à ajouter une deuxième pointe sur le terrain de Leers, une équipe sur laquelle il a réussi à récolter quelques informations. « C'est une formation typique de régionale. C'est athlétique, solidaire, ça ne lâche rien. Offensivement, ils possèdent un attaquant de qualité qu'il faudra surveiller. » La formation leersoise, qui fait comme Béthune son entrée en Coupe de France, a connu un début de championnat en demi-teinte avec cinq points au compteur pour une défaite et une victoire.

Côté béthunois, plusieurs joueurs (Loconte, Blondel ?) pourraient aller chercher du temps de jeu en équipe réserve. Quant à Laloyer, il réintègre le groupe après avoir purgé ses deux matchs de suspension. • MATTHIEU MEURILLON (CLP)

OS Leers (PL) - Stade béthunois (DH), cet après-midi, à 15 h, stade Léo-Lagrange à Leers.

 

Un mot d'ordre : respecter l'adversaire

Les Vimynois (PHR), qui se rendent à Faches-Thumesnil (Promotion excellence), prennent leur rencontre au sérieux. Photo A.C.Les Vimynois (PHR), qui se rendent à Faches-Thumesnil (Promotion excellence), prennent leur rencontre au sérieux. Photo A.C.

Les entraîneurs des clubs artésiens dont les équipes sont opposées à des formations évoluant dans des divisions inférieures ont tous le même mot d'ordre : respect de l'adversaire et méfiance.



PROPOS RECUEILLIS PAR WILLY KRAWCZYK, LIONEL MARÉCHAL et GIORDANO MELILLI > correspondants
Verton (Promotion 1re division) - Liévin (PL). Adrian Szczepanski, entraîneur de l'USAL : « Les matches de coupe sont parfois particuliers. Il ne faut jamais se fier à l'écart de division. On va donc aborder cette rencontre avec beaucoup de sérieux en essayant de faire la différence d'entrée de jeu. Il faut respecter l'adversaire jusqu'au bout. Il faut aussi que l'on confirme notre victoire de la semaine dernière en championnat ».
Wasquehal-Capreau (PL) - Bully-les-Mines (PH). Pascal Peltier, entraîneur de l'ESB : « Ce n'est pas un tirage facile. Notre adversaire possède des joueurs de qualité qui sont capables de produire du jeu. Il va donc falloir être vigilant à l'entame de match et ensuite respecter les consignes. La qualification passe par un gros match de notre part ».


Leers (PL) - Béthune (DH). Romain Boulert, entraîneur du SBFC : « Il faut prendre ce match au sérieux. On reste sur une assez bonne prestation face à Cambrai en championnat, mais on ne marque pas. J'espère que cette rencontre face à Leers va nous permettre de rectifier nos lacunes offensives. Mais avant tout, il faut respecter l'adversaire. Les Nordistes auront l'avantage d'évoluer devant leur public dans une ambiance coupe de France » .
Cappelle (1re division) - Vermelles (DHR). Jacques Ribaille, président de l'USV : « La coupe de France est toujours un plus. On va donc prendre ce 3e tour à Capelle avec beaucoup de sérieux. Il faut que l'on fasse respecter la hiérarchie, avec la manière. Maintenant, on sait qu'un match n'est jamais gagné d'avance. Notre objectif est donc de confirmer notre bonne prestation de la semaine dernière face à Raismes ».
Nielles-les-Bléquin (Excellence) - Loos-en-Gohelle (PH). Jacques Deledeuil, président de l'USSM : « Notre dernière rencontre face à Calais nous a un peu rassurés et on peut aborder la suite avec plus de confiance. Mais ce match à Nielles n'est pas gagné d'avance. Il faut l'aborder avec méfiance et le prendre par le bon bout. Le championnat reste notre priorité, mais la coupe de France nous intéresse aussi ».
Boussois (2e division) - Noeux-les-Mines (PH). Mickaël Rollin, entraîneur de l'USN : « On reste sur une sévère défaite en championnat et on doit profiter de ce troisième tour de la coupe de France pour se refaire une santé. Maintenant, on part dans l'inconnu face à un adversaire qui n'aura rien à perdre. On s'attend à des conditions de jeu assez particulières et difficiles. J'espère qu'on sera capable de faire respecter la hiérarchie ».
Dechy (Promotion 2e division) - Stade Hénin (PH). Jean-Luc Charlot, entraîneur d'Hénin : « Pour nous, c'est un match comme les autres. Notre objectif cette saison est de construire quelque chose qui tienne la route pour au moins se maintenir en PH. Maintenant, on reste des compétiteurs et on va tout faire pour passer ce tour. J'espère aussi que cette rencontre va nous donner le déclic ».
Faches-Thumesnil (Promotion Excellence) - Vimy (PHR). Jean-Claude Froissart, entraîneur de Vimy : « Nous y allons avec beaucoup de méfiance et avec l'idée de poursuivre ce que nous faisons depuis le début de saison. Ce sera difficile ».
Étrun (Promotion 1re division) - Noyelles-sous-Lens (PL) . Jacky Tartar, entraîneur de Noyelles : « Lorsqu'il s'agit de coupe de France, il faut toujours se montrer vigilant. On se déplace chez un adversaire qui reste sur deux larges victoires dans leur championnat.
Méfiance donc d'autant que je ne dispose pas toujours de mon groupe au complet. Je vais demander à mes joueurs de confirmer les bonnes dispositions entrevues depuis le début de la saison ».w

 


Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL