AIRE SE QUALIFIE SUR UN PENALTY LITIGIEUX ...

3 octobre 2011 - 19:15

Article voix des sports du jour sur la qualif de aire qui peut remercier madame l'arbitre...

 

Aire se qualifie sur un penalty litigieux

lundi 03.10.2011, 05:29 La Voix des Sports

Lutte acharnée entre l'ex-Airois Maxime Blanquart (en bleu) et le néo-Airois Benoît Vanham (en rouge).

Lutte acharnée entre l'ex-Airois Maxime Blanquart (en bleu) et le néo-Airois Benoît Vanham (en rouge).

AIRE - BÉTHUNE

3-2 (2-2) Arbitre : Melle Delcourt, assistée de MM. Normand et Devos. Buts : Hamidi (2e), Blondiau (37e), Gossey (90e+2, sp) pour Aire ; Blanquart (6e), Lemaire (24e) pour Béthune.

 

 

AIRE• Galloo, Blondiau, Vanham, Deschildre, Bridoux, Dikka, Marek, Vergne, Joseph, Hamidi, Do Rosario, Gossey, Dufour, Baillieux, Tondeur, Gomez.

Entraîneur : Carmelo Cannetti.

BÉTHUNE• Bourdeaudrucq, Loyer, Lamorille, Laloyer, Gruel, Junot, Roose, Démarest, Lemaire, Blanquart, Robail, Crespel, Loconte, Fauvet, Ortolano, Lecocq.

Entraîneur : Romain Boulert.

C'est peu de dire que les débats ont été animés, entre deux formations très offensives, habitées par une même envie de se qualifier. D'où ce démarrage pied au plancher : Blanquart (6e) répondait à l'ouverture du score de la tête de Hamidi (2 e). Le jeu spectaculaire se poursuivait avec des attaques fusant des deux côtés et c'est Béthune qui reprenait l'avantage grâce à Lemaire (1-2, 24 e).

Les assauts de part et d'autre ne cessaient pas mais c'est Aire qui se montrait le plus réaliste. Blondiau, au terme d'un beau raid sur l'aile droite, décochait une frappe à ras de terre, des 25 mètres dans le soupirail droit du but béthunois (2-2, 37e). Aire aurait pu prendre l'avantage avant le repos sans le sauvetage de Bourdeauducq sur le penalty de Marek (43e).

Est-ce l'effet de la chaleur ? Toujours est-il que les deux formations, ayant beaucoup donné en première période, se montraient moins entreprenantes, au retour des vestiaires.

Si le jeu s'équilibrait, c'est pourtant Aire qui se procurait le plus d'occasions, à l'image de la reprise acrobatique de Do Rosario (52e) ou du tir non cadré de Joseph (64e).

Le match allait s'emballer une nouvelle fois dans le dernier quart d'heure. Roose (77e), puis Blanquart (86e ) tentaient leur chance sans succès. Puis, sur un centre de Deschildre, Gossey, coupable d'une main volontaire devant le but de Béthune, s'en sortait bien, en ne prenant pas de second carton jaune (89e).

Un oubli lourd de conséquence puisque, suite à une main béthunoise, semble-t-elle involontaire, dans la surface de réparation, Gossey inscrivait dans les arrêts de jeu le but de la qualification sur penalty (90e+2). •  

Commentaires

Samuel LEFEBVRE 3 octobre 2011 19:23

Et là c'est pas moi qui le dit... A bon entendeur....

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL