LA REVUE DE PRESSE DU JOUR ...

25 novembre 2011 - 08:54

"l'heure de la relance pour béthune?" Article nord éclair du jour sur le déplacement de la premère à Armenitères...

L'heure de la relance pour Béthune ?

Les Béthunois restent sur six défaites consécutives, toutes compétitions confondues. Photo W.K.Les Béthunois restent sur six défaites consécutives, toutes compétitions confondues. Photo W.K.

Les Béthunois (11e, 15 points), qui restent sur quatre défaites en championnat, se déplacent à Armentières (9e, 17 points), pour y défier un concurrent direct au maintien.



WILLY KRAWCZYK > correspondant
Après quatre défaites consécutives en championnat auxquelles s'ajoute leur élimination en coupe de France et en coupe régionale de la Ligue, les Béthunois (11e, 15 points), frustrés de leur dernier match face à la réserve dunkerquoise (0-1), veulent vite sortir la tête de l'eau pour ne pas se mettre la pression avant la trêve hivernale. Après un mois d'octobre catastrophique en terme de résultats et l'arrivée de deux recrues qui devraient, au moins à terme, apporter un zeste de sérénité aux Béthunois, l'heure est à la relance.
« Dans le sport et le football en particulier, il y a des hauts et des bas. Il faut faire avec en gardant du mental pour essayer de s'en sortir. On savait au départ que ce championnat aller être compliqué, explique le président de Stade Béthunois Arnaud Leroy.


De leur côté, les Armentièrois (9e, 17 points) restent aussi sur une défaite à Cambrai (2-0) et ont déjà grillé leurs jokers du début de saison.
« Nous vivons actuellement une assez mauvaise période, atteste l'entraîneur du SBFC Romain Boulert. En ce moment, tout est contre nous. Face à Dunkerque, on ne doit jamais perdre cette rencontre. On rate nos occasions et l'arbitrage nous est défavorable ».
« Pas à notre place » Mais le technicien artésien entend garder le moral et, fort du travail fourni par son groupe, entrevoit l'avenir avec optimiste. « À Armentières, notre mission s'annonce difficile. Notre adversaire a lui aussi besoin de points pour s'éloigner de la zone rouge et ne va donc rien lâcher. Il va donc falloir prendre cette rencontre par le bon bout et utiliser nos qualités. Il faudra aussi jouer sans complexe, ne pas regarder le classement et se libérer ».
Le défenseur Romain Lamorille entend lui aussi rester positif : « Malgré les mauvais résultats, l'équipe garde le moral. Nous sommes tous conscients de la situation et nous avons bien l'intention de remettre les pendules à l'heure. Il est clair que nous ne sommes pas à notre place au classement, mais c'est à nous de le prouver. Il faut que l'on continue à travailler sans trop se prendre la tête. Un succès à Armentières pourrait relancer la machine ». Une machine en rade depuis le 24 septembre.w

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL