LA REVUE DE PRESSE DU JOUR ...

4 décembre 2011 - 07:28

Articles de nos quotidiens voix du nord et nord éclair sur la réception de st amand ....

BETHUNE / FOOTBALLIDIVISION HONNEURI10E JOURNÉE : BÉTHUNE - SAINT-AMAND, CET APRÈS-MIDI (14H30)

Après être sorti du trou, il faut enchaîner

Publié le dimanche 04 décembre 2011 à 06h00

Les Béthunois sont enfin sortis de leur spirale négative mais doivent enchaîner avec un adversaire de poids.Les Béthunois sont enfin sortis de leur spirale négative mais doivent enchaîner avec un adversaire de poids.

Après leur victoire à Armentières (12e, 18 points), les Béthunois (9e, 19 points) ont recollé au ventre mou du classement. Sont-ils en mesure de donner une bonne réplique à Saint-Amand (5e, 23 points) ?



STÉPHANE LEULIER > stephane.leulier@nordeclair.fr
Aux dires du capitaine Grégory Laloyer, il n'y avait pas péril en la demeure. Mais il fallait tout de même sortir d'une spirale « très négative », selon les termes de son entraîneur Romain Boulert.
Le week-end dernier, à Armentières (12e, 18 points), les Béthunois s'en étaient finalement sortis sur le plus petit des scores, peut-être. Mais l'important était de renouer avec une notion capitale, la victoire, qui avait un désagréable tendance à les fuir depuis le 25 septembre. « Gagner nous a redonné un peu confiance, avance Grégory Laloyer. Le groupe restait soudé mais on commençait à douter. On perdait des matches sur des détails. On ne peut pas dire pour autant qu'il s'agissait d'une délivrance, dans le sens où on savait qu'à un moment, on allait finir par gagner une rencontre ».


En embuscade en janvier ?
L'important, dans l'affaire, est que Béthune ait su sortir d'une série de quatre défaites consécutives en championnat (auxquelles s'ajoutent les deux défaites en coupe de France et en coupe de la Ligue), alors qu'il lui reste très probablement une rencontre avant la trêve. « On s'aperçoit que nous sommes à sept points du troisième, remarque l'entraîneur Romain Boulert. Mais nous sommes aussi à un point du premier relégable. Le championnat n'est pas encore dessiné. Aujourd'hui, c'est sans doute notre dernier match avant la trêve. Il peut nous permettre de remonter encore un peu au classement ». Histoire de se trouver en embuscade en janvier, tactique qui s'était avérée payante la saison dernière, le Stade Béthunois signant une fin de saison tonitruante pour s'octroyer une montée en DH. « J'espère que l'équipe sera plus forte dans la seconde moitié du championnat » , reprend Romain Boulert.
La mesure de la DH ?
Ce match à Armentières, Grégory Laloyer l'évoque comme un déclic. « Au début de la saison, on n'avait pas l'esprit de la DH, relève le défenseur central. On attaquait nos matches trop gentillement, on se faisait bousculer. À Armentières, on n'a pas pris de buts. Rien que ça, ça ne nous était pas arrivé depuis le 25 septembre ». Selon le capitaine, le retour d'Urwick Gruel, sa doublette en défense centrale, n'y est pas pour rien. De même que l'arrivée du milieu Damien Forestier, qui permet à Geoffrey Junot d'officier un peu plus haut. Dès dimanche dernier, tous les regards étaient tournés vers la venue de Saint-Amand. Les Béthunois ne s'y trompent pas. « On sait qu'Armentières est une équipe de bas de tableau.
Saint-Amand, c'est autre chose. Ils peuvent jouer les premiers rôles. Est-ce qu'on sera capables de rivaliser ?, s'interroge Grégory Laloyer.
C'est le défi qu'on doit relever ».w

 


Les supporters béthunois attendent la confirmation du renouveau de leur équipe

dimanche 04.12.2011, 05:08 La Voix des Sports

Les Béthunois vont devoir confirmer l'état d'espritsolide qui l'anime. Premier acte cet après-midi contre Saint-Amand.Les Béthunois vont devoir confirmer l'état d'espritsolide qui l'anime. Premier acte cet après-midi contre Saint-Amand.

|  • FOOTBALL DIVISION HONNEUR |

Le week-end dernier, le Stade béthunois a eu la bonne idée de gagner à Armentières (1-0) pour ne pas se faire décrocher
en queue de peloton.
Lors des deux matchs qu'il reste avant la trêve, il faudra confirmer l'état d'esprit plus solide qui l'anime. Premier acte aujourd'hui à partir de 14 30, contre Saint-Amand.En mettant fin à une série de quatre défaites consécutives, les Béthunois ont retrouvé un peu de sérénité. À Armentières, ils ont su faire preuve de caractère pour garder leur cage inviolée et aller chercher une victoire qui les fuyait depuis le 24 septembre. Cette solidité retrouvée coïncide avec la recomposition du duo Gruel-Laloyer en défense centrale. « Avec Urwick (Gruel), on évolue ensemble depuis longtemps, on a des automatismes , complète Grégory Laloyer. L'arrivée de Damien Forestier a également amené un plus à l'équipe dans le domaine défensif. Il a beaucoup d'expérience et, dans l'entrejeu, il ratisse énormément de ballons. » Pour le capitaine béthunois, le succès à Armentières est un nouveau départ, mais qui n'aura pas servi à grand-chose s'il n'est pas validé dans la foulée. « Prendre quatre points contre Saint-Amand, ça permettrait de passer l'hiver au chaud », souligne le défenseur central.Mais il faudra hausser le ton : les Amandinois, en pleine bourre actuellement, offriront sans aucun doute une résistance plus élevée que celle des Armentiérois. « Ils restent sur trois bons résultats et viennent de s'imposer à Aulnoye (3-0), ça prouve leur qualité », prévient Grégory « Capi » Laloyer. « On commence à avoir des certitudes défensives, il ne reste plus qu'à avoir le déclic en attaque. » Maxime Chaillet, qui piaffe d'impatience d'ouvrir son compteur but, pourrait avoir la solution. • MATTHIEU MEURILLON (CLP)Stade béthunois (9e) - Saint-Amand FC (5e), à 14 h 30, au stade municipal.

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL