DES NEWS DE LA RESERVE ...

14 mars 2012 - 20:08

La presse revient sur le match fou vécu par nos réservistes ...

 

Impitoyable, la réserve de Croix fait la peau aux Lapins de Labeuvrière, humiliés 17-0

mercredi 14.03.2012, 05:06 - La Voix des Sports

Les Isberguois ont été absents 6 mn. Macaux (B. Kennedy) a réalisé trois passes décisives.

Les Isberguois ont été absents 6 mn. Macaux (B. Kennedy) a réalisé trois passes décisives.

|  • FOOTBALL PROMOTION DE LIGUE |

> Croix B - Labeuvrière : 17-0 (8-0)

Les Lapins, très diminués, n'ont pas fait le poids dimanche dans la banlieue lilloise. Sous leurs pieds, D'abord une rencontre jouée sur un synthétique et face à eux, une équipe avec sept joueurs évoluant régulièrement en CFA2. Les dirigeants croisiens voulant à tout prix faire monter leur équipe réserve afin de réduire l'écart avec leur équipe fanion. Pourtant, les hommes de Rémy Pruvost ont trouvé la transversale dès la première minute.

Croix allait rapidement mettre les choses au point pour atteindre la mi-temps sur le score de 8-0. Même scénario en seconde période avec 9 buts. Score qui aurait pu être encore plus important sans les nombreux sauvetages de Carluer dans les buts.

> Isbergues - Berck : 1-3 (0-0) Alors qu'ils faisaient jeu égal avec Berck, les Métalos sont retombés dans leur travers en faisant des cadeaux aux maritimes. Kessler a profité d'une grosse maladresse de la défense locale pour ouvrir le score (67e). Pas le temps de se remettre que quatre minutes plus tard, sur un ballon récupéré par Dadier au milieu de terrain, Magnier a filé au but pour battre Berdou (0-2, 71e). Deux minutes plus tard, sur un coup franc à 30 m, Dadier a trouvé la lucarne de Berdou. Les Métallos ont réduit le score à la 80e par Dubreu. Les Métallos ont terminé en trombe mais en vain. À la fin de la rencontre, Patrick Brogniart n'était pas trop affecté et attend avec impatience le retour de ses blessés.

Béthune (B) - Noyelles : 4-4 (0-2) Menés 3-0 à l'heure de jeu, les hommes de Grégory Lavoisier ont réussi à préserver leur invincibilité au terme d'une fin de match complètement folle.

Plus inspirés que leurs hôtes, les Noyellois prenaient le large grâce à deux coups de pied arrêtés (0-1, 28e 0-2, 44e ). Ils triplaient même la mise dès la reprise (0-3, 46e). On ne donnait alors pas cher des Béthunois. Pourtant, en l'espace de quinze minutes, Junot et Cuignet redonnaient espoir à leur équipe (1-3, 69e 2-3, 84e 3-3, 85e) avant de se faire piéger dans la foulée (3-4, 88e). Le mot de la fin revenait toutefois à Clément qui clôturait un bel après-midi de football (4-4, 90e).

Béthune Kennedy - AC Cambrai B : 3-1 (1-0) Déconcentrés, absents, les hommes de Freddy Pietrzak ont mis une mi-temps pour entrer dans le match. Dominateurs en première période, les Cambrésiens imposaient leur jeu collectif sans inquiéter Texier. Sur une rare incursion, les Béthunois peu dangereux jusque-là, ouvraient la marque par Andrieux (1-0, 45 e+2) à la réception d'un corner de Macaux. En seconde période, les Artésiens doublaient la mise par Bully (2-0, 62e) servi par Macaux. Cambrai revenait au score sur un penalty de Belabdli (2-1, 65e). L'expulsion de leur capitaine Boury (78e) allait décupler l'énergie des Béthunois qui creusaient l'écart par Irfaq (3-1, 80e) toujours servi par Macaux, omniprésent. « Nous n'étions pas trop de deux avec Laurent Cousin à la mi-temps pour remettre les joueurs devant leurs responsabilités », livrait le coach artésien. •

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL