LA REVUE DE PRESSE DU JOUR ...

7 avril 2012 - 07:28

Nos quotidiens décortiquent la rencontre de ce soir face à lesquin ...

 

En perte d'efficacité offensive, l'attaque béthunoise doit se réveiller devant Lesquin (édition de béthune)

samedi 07.04.2012, 05:01 - La Voix des Sports

A domicile, les Béthunois doivent s'imposer pour quitter la zone de rélégation. Photo David HermanA domicile, les Béthunois doivent s'imposer pour quitter la zone de rélégation. Photo David Herman

|  • FOOTBALL HONNEUR |

Après deux matches nuls et vierges, le Stade béthunois retrouve sa pelouse cet après-midi

avec la possibilité d'écarter un concurrent direct.

Plus simple à dire qu'à réussir devant une équipe lesquinoise qui abat l'une de ses dernières cartes pour le maintien.Deux victoires et quatre nuls : c'est le bilan quasi irréprochable des Béthunois en 2012. Seul bémol : les hommes de Romain Boulert ne trouvent plus le chemin des filets depuis deux rencontres. Cette efficacité en berne est le souci majeur des Béthunois, qui peuvent s'appuyer sur un bloc défensif de plus en plus solide (deux buts encaissés sur les quatre derniers matchs).Plus que l'euphorie, c'est la concentration qui prédomine à l'approche d'une rencontre cruciale pour la suite des événements. Car, malgré des prestations de qualité, l'équipe béthunoise est toujours à portée de la zone de relégation. Comme le déclare justement le capitaine Greg Laloyer, « la réception de Lesquin représente un match à ne pas louper. La défaite n'est même pas imaginable... » Dans ce championnat très homogène, battre Lesquin constituerait une superbe opération comptable pour les coéquipiers de Laloyer. « On les reléguerait à neuf points sans compter notre match en retard. » Un gouffre pour une équipe lesquinoise qui n'a plus connu la moindre victoire depuis un déplacement à Douai en novembre.Cette semaine, l'efficacité a donc été le maître-mot lors des séances d'entraînement. Et même si les attaquants Maxime Chaillet et Thomas Robail manqueront à l'appel, Romain Boulert pourront compter sur Maxime Blanquart, auteur de la moitié des buts de son équipe en 2012 ! • MATTHIEU MEURILLON (CLP)STADE BÉTHUNOIS (11e) - US LESQUIN (13e), cet après-midi à 17 h au stade municipal

 

 

BETHUNE / FOOTBALLIDHI15E JOURNÉE : CET APRÈS-MIDI (17H)

Béthune peut se donner un peu d'air face à Lesquin

Publié le samedi 07 avril 2012 à 06h00
Les Béthunois reçoivent Lesquin, avant-dernier du groupe. Photo W.K.Les Béthunois reçoivent Lesquin, avant-dernier du groupe. Photo W.K.
Toujours invaincu en 2012, Béthune (11e, 36 points) en termine avec sa série de trois rencontres à domicile consécutive avec la réception de Lesquin (13e, 30 points). L'objectif des Artésiens est clair : la victoire.

Les Béthunois (11e, 36 points) comptaient sur cette série de trois matches consécutifs à domicile pour regagner quelques places au classement et vivre une fin de saison plus sereine. Avec deux matches nuls concédés face à Hazebrouck (8e, 38 points) et à Aire-sur-la-Lys (6 e, 41 points), il ne reste donc plus qu'une opportunité pour les hommes de Romain Boulert de prendre 10 points sur les 16 possibles.
En face se présente Lesquin, privé de victoire depuis cinq mois. Le changement d'entraîneur, Pascal Camier ayant remplacé Stéphan Quagebeur il y a un mois, n'y a rien changé. Peu à peu pourtant, le nouveau coach impose sa touche sans, cependant, que les résultats ne soient au rendez-vous.
Stopper l'hémorragie Sur les cinq derniers matches, Lesquin a obtenu deux partages des points, tous à domicile, et trois défaites, toutes concédées à l'extérieur. Jadis intraitables à l'extérieur, les Lesquinois y subissent dorénavant la loi de leurs hôtes. « Béthune est invaincu en 2012 alors que l'on est à la recherche de notre première victoire cette année, relève Pascal Camier. On y va en position d'outsider ».

Inquiet du faible rendement de ses attaquants, il voulait mettre du sang neuf avec l'introduction de jeunes venus des U19. Peine perdue. Les deux juniors sur lesquels il comptait sont blessés. Voilà l'occasion pour les Zoubaïr, El Araasi ou encore Aboubate de montrer qu'ils sont capables de marquer. Et il est temps. Avec treize buts, Lesquin est la deuxième plus mauvaise attaque du groupe. Le coach des Vert et Noir a déjà fait ses calculs : « On en est à dix défaites. À quinze, c'est la descente assurée. L'équipe méritera alors de descendre ». Mais ce n'est pas encore le cas. Pour cela, il espère bien voir son équipe « faire un résultat positif à Béthune, une équipe bien en place et très structurée ».w
ST.L.
(avec S.H.) 
Béthune - Lesquin : à 17h, stade Municipal..

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL