LA REVUE DE PRESSE DU JOUR ..

10 avril 2012 - 08:38

Article nord eclair du jour qui revient sur le nul de la première ...

Les Béthunois se compliquent la tâche

Publié le mardi 10 avril 2012 à 06h00

Les Béthunois ont manqué une belle occasion de se rassurer.  Photo archives W.K.Les Béthunois ont manqué une belle occasion de se rassurer. Photo archives W.K.

Les Béthunois (11e, 38 points) ont raté le coche, samedi à domicile face à Lesquin (13e, 32 points). Les stadistes ont laissé filer une précieuse victoire (0-0) face à un concurrent direct au maintien.



WILLY KRAWCZYK > correspondant
Bien qu'en sensible amélioration depuis la trêve hivernale, les Béthunois (11e, 38 points) ne sont pas parvenus pour autant à s'imposer face à Lesquin (13e, 32 points), un concurrent direct au maintien.
Les Artésiens ont dû se contenter du résultat nul (0-0) et font du surplace au classement. À égalité de points avec le premier relégable, Seclin (12e , 38 points), mais avec un match en moins, il s'agit désormais de soigner leur déplacement à Maubeuge (8e, 41 points), dimanche qui s'annonce de fait décisif quant à la fin de leur saison.


Motif d'inquiétude, les Béthunois ne sont pas parvenus à franchir la ligne de but adverse au cours de ces trois dernières rencontres, à domicile. Face à Lesquin, les Artésiens se sont créés leur première occasion nette à la 47e minute sur une reprise de Blanquart détournée par le portier nordiste Vandernbosshe. Dans la foulée, Ortolano connaissant le même scénario et à cinq minutes de la fin, Loyer de la tête voyait le ballon sauvé sur la ligne. Pour leur part, les lesquinois rataient la balle de match juste avant le coup de sifflet final.
« Je suis très déçu dans l'ensemble, affirmait l'entraîneur Romain Boulert. On a été loin de notre niveau et on n'a pas su confirmer notre dynamique affichée depuis trois ou quatre matches. On a été mauvais dans la construction et cela a facilité la tâche de notre adversaire. On ne pouvait pas gagner ce genre de rencontre en jouant de cette façon. C'était un match important dans l'optique de notre maintien et on est passé à côté » .
À huit journées de la fin, les Béthunois, malgré leur invincibilité en 2012, sont toujours en difficulté sur le plan comptable. Dimanche, à Maubeuge, ils ne pourront donc envisager autre chose qu'une victoire pour prendre un peu d'air au classement. « Il va falloir changer notre fusil d'épaule et surtout prendre nos responsabilités. On a prouvé qu'on avait notre place en division honneur, maintenant, il faut le confirmer. Notre match en retard à jouer à Douai est loin d'être gagné d'avance. Il faut se concentrer car les rencontres deviennent de plus en plus difficiles », terminait le technicien.
Leroy candidat à sa succession Alors que, sur le terrain, il s'agit encore de valider le maintien en DH, le président Arnaud Leroy et le comité directeur ont annoncé leur décision, vendredi soir, de se présenter à leur propre succession. Pour les dirigeants, il s'agit de continuer le travail entrepris au sein du club, entamé depuis quatre ans. L'ensemble du comité se présentera à nouveau en juin lors de l'assemblée générale pour un nouveau mandat de deux ans.w

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL