Revue de presse

14 mai 2012 - 16:32

 

BETHUNE / FOOTBALL  DH 23e journée, hier

Béthune se contente du nul

pour les Béthunois solides et disciplinés qui viennent chercher le match nul à Saint Amand. Avec 57 points au compteur, le maintien semble bel et bien en vue pour les Artésiens qui peuvent être sereins.


En concédant un résultat nul 1-1 à Saint Amand, les Béthunois ont en effet pratiquement assuré leur maintien. Ortolano ouvrait la marque à la dixième minute mais les Nordistes répliquaient dix minutes plus tard sur un coup de pied arrêté. Le coach du SBFC Romain Boulert était plutôt satisfait des deux points et de la prestation de son, équipe. « Les gars ont encore une fois réalisé un gros match et ils n'ont rien lâché » , assurait-il au coup de sifflet final. « Ils ont été à la hauteur et ont montré beaucoup d'envie. Les consignes ont été respectées je ne peux que les féliciter ».
Le coach stadiste ajoutait : « Mon seul regret est qu'on a plusieurs fois l'occasion en fin de match de prendre l'avantage. On se créait quelques occasions franches mais on manque de lucidité. Si non, les quatre points étaient largement dans nos cordes. » Avec 57 points au compteur et 14 d'avance sur le premier reléguable Le Touquet, les Béthunois peuvent aborder la dernière ligne droite en toute sérénité. « Maintenant, il faut déjà se concentrer sur notre prochain déplacement au Portel. Pour se mettre définitivement à l'abri, il faut l'emporter sur la cote. Il faudra afficher la même envie dans le Boulonnais. »


W.K. (correspondant)
Saint-Amand - Béthune : 1-1
avenir de l'artois

Béthune et Loos bien partis dans la course au maintien

mercredi 16.05.2012, 08:00
Bully-Bailleul, dimanche 20 mai au stade Corbelle se Bully-les-Mines.Bully-Bailleul, dimanche 20 mai au stade Corbelle se Bully-les-Mines.

 

-
Béthune assure les deux points
Les Béthunois sont allés chercher un bon résultat nul (1-1) à Saint-Amand qui leur permet de prendre une grosse option sur le maintien.

Les protégés de Romain Boulert auraient même pu remporter cette rencontre en fin de partie, mais ils manquaient de lucidité. « Ce nul n'est pas une mauvaise affaire, précisait le coach du SBFC à l'issue de la rencontre. C'est dommage, on a encore une fois raté trois grosses occasions en fin de rencontre. Les quatre points étaient dans nos cordes mais on les a laissés filer. On manque parfois de vigilance et on le paie cash. Il faut se concentrer sur notre prochain rendez-vous au Portel. » - 
 

Les Loosssois n'ont pas tremblé
En s'imposant (1-2) face aux Portugais de Roubaix, les Loossois ont réalisé une excellente affaire sur le plan comptable. Les pensionnaires de la Saint-Maurice prennent une bonne bouffée d'air au classement mais aussi une sérieuse option sur le maintien. Menés (1-0) en début de rencontre, les Artésiens, grâce à Steppe et Dacque, se sont offert une belle victoire. « Les gars ont rempli leur mission, c'était le match à ne pas perdre, notait le coach de l'USSM, Laurent Larivière. On est reparti avec ce qu'on voulait. On n'avait pas le droit de se rater sur cette rencontre. Il faut maintenant confirmer dimanche face à Audruicq. Nous sommes sur la bonne voie. » - 
 
Les Vermellois méritaient mieux
Les Vermellois se sont inclinés (2-1) à Marquette mais peuvent cependant nourrir quelques regrets. Malgré tout, cette défaite n'atteint pas le moral des troupes et Jean-Pierre Houillez relativise. « Cette défaite ne remet rien en cause, assurait-t-il. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, ils ont réalisé un bon match. Malheureusement, on rate encore une fois trop d'occasions. » Les Vermellois ont un nouveau déplacement périlleux dimanche à Loon-Plage.

Bully en manque de réussite
Pour ne pas avoir su concrétiser leurs nombreuses occasions après la pause, les Bullygeois laissent filer une victoire qui était pourtant largement à leur portée. Les Stellistes s'inclinent (0-1) et piétinent dans le ventre mou du classement. « On a mal entamé la rencontre, commentait le coach de l'ESB, Pascal Peltier. On doit logiquement revenir au score avant la pause mais on rate nos occasions. Au retour des vestiaires, on a pris le jeu à notre compte mais on n'a jamais su trouver la faille. » Les Bullygeois devront cependant relever la tête dimanche au stade Corbelle face à Bailleul.

Willy KRAWCZYK

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL