Résumé du match des séniors A

13 mai 2014 - 21:06

La Voix du Nord

Football (DH) : à Marquette, le Stade béthunois avait encore un peu de peps

 

Face à une équipe de Marquette (9e, 52 points) qui avait de la motivation à revendre, elle qui lutte toujours pour sa survie en DH, les Béthunois (3e, 62 points) ont trouvé le carburant nécessaire pour conserver, à deux journées de la fin, leur place sur le podium.

 

Contrairement au match aller, les Béthunois sont bien entrés dans le match. Mais ils doivent concéder le match nul.  PH. ARCHIVES D.H. (CLP) LOCVDNContrairement au match aller, les Béthunois sont bien entrés dans le match. Mais ils doivent concéder le match nul. PH. ARCHIVES D.H. (CLP)

Le verre à moitié plein ou à moitié vide ? À moitié vide, c’est sans doute la tendance après ce cinquième nul de la saison. « Notre équipe est sans conteste supérieure à celle de Marquette, constatait Nicolas Leuliet. Mais on a été incapable de les battre, à l’aller comme au retour… » Symptomatique d’une saison où l’équipe béthunoise a souvent donné l’impression de pouvoir faire mieux.

Par rapport à victoire obtenue devant Loon-Plage (3-0), Stéphane Tousart avait modifié la configuration de son équipe en raison des retours (Anzallo, Blanquart), des suspensions (Zunino, Compere) et des descentes en équipes en équipe réserve (Muller, Denoyelle, Roose). Si Lamorille redémarrait en pointe devant Baudelle, Louchart retrouvait lui son poste dans l’axe de la défense.

Un avantage de moins

de cinq minutes

La formule permettait aux Béthunois de démarrer pied au plancher. Sur la première occasion, Willot servait parfaitement Lamorille dans la surface pour l’ouverture du score (0-1, 6e). L’avantage durait moins de cinq minutes : le Marquettois Carton, en embuscade, reprenait un ballon mal négocié par Navaux (1-1, 9e). Cette égalisation contrariait à peine les Béthunois qui confisquaient toujours autant le ballon à leurs hôtes. Sur un centre en retrait, la défense stadiste manquait d’agressivité, Henneuse en profitait pour crucifier Navaux (2-1, 30e). Sept minutes plus tard, Baudelle nettoyait la lucarne de Fouanguim après une combinaison sur corner (2-2, 37e).

Le rythme du match s’atténuait nettement après la pause. Anzallo et Blanquart titillaient bien le portier marquettois. Mais les meilleures occasions revenaient aux joueurs de l’USM qui par deux fois eurent l’occasion de marquer. C’était sans compter sur Anzallo et Navaux qui sauvaient tour à tour sur la ligne. Ouf !

« Bien sûr, sur l’ensemble du match on mérite de l’emporter, résumait Nicolas Leuliet. Mais on a eu très chaud dans les dernières minutes. Au final, on se contente de ces deux points. »

MATTHIEU MEURILLON (CLP)

MARQUETTE - BÉTHUNE : 2-2 (2-2).

Arbitre : M. Auge. Buts : Carton (9e), Henneuse (30e) pour Marquette ; Lamorille (6e), Baudelle (37e) pour Béthune.

Commentaires

PARTENAIRE OFFICIEL DU CLUB

 

 

REJOINDRE LE STADE BÉTHUNOIS FC

SOUVENIRS

En cette période de trève , quelques articles souvenir sur le titre de Béthune champion de France en 1949.

 

ARTICLE BUT DU 13 JUIN 1949

ARTICLE FRANCE FOOT-BALL DU 14 JUIN 1949

UNE DE FRANCE FOOT-BALL